Masque chirurgical ou FFP2 contre le COVID ?

Covid : quel masque ? chirurgical ? FFP2 ? N95 ? en tissu ?

C’est la grande question qui risque d’animer les débats scientifiques voire politiques pour le déconfinement prévu le 11 mai 2020. Quel masque protège du Covid-19 ? Quel masque protège les autres ? Que penser des masques en tissu « grand public » ? Voici un guide simple et synthétique qui vous aidera, je l’espère, à avancer dans votre stratégie de protection contre le coronavirus.

Commençons par un rappel des rôles des « masques soignants ».

Masque chirurgical anti-projection

Le masque chirurgical (norme EN14683) permet de protéger les autres des projections de gouttelettes voire des micro-gouttelettes (aérosols). Ce n’est pas à la base un masque qui permet de protéger le porteur, bien qu’en pratique pour les gouttelettes  (et non les aerosols) il a pouvoir protecteur qui sans être parfait, n’est pas négligeable. Une étude de Mark Loeb de 2009 publiée dans la revue scientifique le JAMA, a rapporté une quasi équivalence de protection pour le personnel soignant entre le masque chirurgical un masque N95 (équivalent FFP2 aux USA) mais pour le virus de la grippe.

Masque chirurgical ou FFP2

 

Les scientifiques s’accordant à dire, sans preuve absolue, que le coronavirus pourrait être aéroporté (aerosols , source : Comparative dynamic aerosol efficiencies of three emergent coronaviruses and the unusual persistence of SARS-CoV-2 in aerosol suspensions) à plusieurs mètres pour une personne qui n’est pas en mouvement. Cela pourrait expliquer en partie son extrême contagiosité avec des R0 mesurés de 3 à près de 5 pendant le début de la pandémie. Bref, le respect de la distance physique est plus que jamais à l’ordre du jour avec ou sans masque.

Si tout le monde porte un masque chirurgical

Si tout le monde porte un masque anti-projection type chirurgical ou même en tissu (en respectant les consignes de l’AFNOR), la donne est différente notamment en complément des gestes barrières.

Le masque anti-projection a plusieurs vertus :

  • Il protège les autres, si tout le monde en porte un, chacun est mieux protégé;
  • Il protège tout de même un peu le porteur en complément de gestes barrières;
  • Il vous rappelle qu’il ne faut pas vous toucher le visage;
  • Il rappelle aux autres qu’on doit respecter les gestes barrières et que ce n’est pas une période normale;

Savoir mettre un masque et savoir l’enlever

  • Masque chirurgical (norme EN14683) : face bleue vers l’extérieur;
  • Se laver les mains scrupuleusement avant de le mettre 30 secondes au savon ou avec une solution de gel hydroalcoolique;
  • Une fois en place, ne JAMAIS TOUCHER LE MASQUE;
  • Le masque doit recouvrir du sommet du nez et recouvrir la base du menton.
  • Durée d’utilisation d’un masque chirurgical : maximum 4 heures;
  • Quand on enlève le masque, on veille à l’enlever par l’arrière avec les élastiques sans jamais toucher la face extérieure que ce soit avec ses mains ou son visage;
  • On jette le masque à la poubelle;
  • Puis on se lave les mains 30s;
  • Ne jamais reporter un masque jetable à usage unique (ne pas se dire que c’est mieux que rien c’est une erreur ENORME), le masque en tissu devra être lavé à 60°C au moins 30 minutes et respecter le nombre d’utilisation maximum préconisé.

Masque FFP2 ou N95

Le masque FFP2 (ou N95 qui est la norme américaine qui se rapproche le plus de FFP2) est un masque filtrant les agents infectieux transmissibles par gouttelettes et par voie aérienne. C’est le masque protecteur qui est aujourd’hui la plupart du temps réservé au personnel médical pratiquant des gestes invasifs avec risques d’aérosols. C’est le masque qui protège le porteur et qu’on qualifie parfois de bec de canard.

Même consigne en ce qui concerne le port du FFP2, par rapport au chirurgical avec quelques nuances :

  • Bien s’assurer que le masque épouse le forme du visage pour garantie une certaine étanchéité ;
  • Ce masque est plus difficile à supporter que le masque chirurgical, sa durée d’utilisation maximale peut varier en fonction des modèles mais peut aller jusqu’à 8 heures max.

Il y a aussi le FFP3 mais là

Masque chirurgical, FFP2 ou masque en tissu

Plusieurs solutions s’offrent à vous vu que la production française est réservée aux soignants :

  • Acheter un masque équivalent chirurgical, on en trouve par exemple sur Amazon ;
  • Acheter un masque équivalent de type FFP2 comme avec la norme N95, on en trouve aussi.
  • Acheter bientôt des masques grands public technologiques qui sont annoncés équivalents FFP2 voire FPP3, mais cela coûtera très cher et cela demandera à bien vérifier les homologations;
  • Attendre le « masque grand public » qui sera distribué par l’Etat, les mairies voire les régions. Ce dernier a été promis par le président de la République Emmanuel Macron dans son allocution du 13 avril 2020;
  • Fabriquer son propre masque en respectant la norme  des masques barrières AFNOR comme par exemple le tuto spécial masque en tissu de BibiCraft;

Source de l’image: coyot libre de droit sur Pixabay.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *