Pourquoi notre corps a -t-il autant besoin d’oméga 3?

huile omega 3

L’oméga 3 et l’oméga 6 sont des acides gras essentiels pour notre corps. Nous en avons tous entendu parler ces dernières années, ceci dit une petite mise au point peut s’avérer utile.

Avant de commencer à énumérer les bienfaits des acides gras essentiels, il est nécessaire d’insister sur la recherche d’un bon équilibre entre oméga 3 et oméga 6. En effet, il faut savoir que consommer trop d’oméga 6 empêche l’organisme d’assimiler les oméga 3.
Les principaux coupables d’un surdosage en oméga 6 sont les huiles végétales, en particulier l’huile des pépins de raisin, l’huile de tournesol et toutes celles contenues dans le maïs, le soja et les arachides. Notre hygiène de vie moderne nous amène à consommer de 20 à 30 fois la dose conseillée en oméga 6!

L’utilité de l’oméga 3

Cette même vie moderne peut rendre complexe la quête d’un juste dosage en acides gras, c’est pourquoi une supplémentation peut se révéler être une solution efficace offrant à votre organisme une quantité certifiée d’acides gras, ayant subi un filtrage qui aura éliminé polluants et métaux lourds souvent présents en grande quantité dans les aliments comme les poissons gras par exemple. Pour plus d’infos sur l’oméga 3 et ses produits vous pouvez consulter des sites comme celui de glucosamine.com qui propose une gamme varié de produits riches comme ceux en acides gras oméga 3 adaptés à chaque besoin.

Bien entendu une alimentation équilibrée doit rester le principal objectif, voici une liste des aliments les plus riches en oméga 3 : noix, sardines, saumon, tofu, soja, crevettes, graines de lin, graines de Chia, chanvre, œufs, maqueraux, huile d’olive et avocat.

Peau sèche, sautes d’humeur, mauvaise circulation, fatigue et pertes de mémoire sont autant de signes annonciateurs d’une carences en oméga 3.

Pour ceux qui ne sont pas tout à fait convaincus, il faut savoir que les oméga 3 aident à brûler les graisses en favorisant la production de leptine, aussi appelée l’ « hormone de la satiété ». Ils protègent la peau en contrôlant et réduisant les effets néfastes des UV sur le derme, tissu de soutien de la peau. Les oméga 3 et 6 sont incorporés dans l’épiderme et ont un rôle de prévention de la sécheresse cutanée, ralentissant ainsi le processus de vieillissement des tissus. Ils aident à combattre irritations et eczéma.

De nombreuses associations internationales ont reconnu les vertus protectrices de l’oméga 3 sur le cœur, ceci s’explique par le fait qu’ils réduisent le taux de triglycérides, abaissant ainsi la pression sanguine et par conséquent la coagulation du sang.

Important aussi le rôle des oméga 3 dans la prévention de l’arthrite et des douleurs articulaires en général, en cause, leurs vertus anti inflammatoires qui réduisent la dégradation du collagène dans le cartilage.

De plus de nombreuses recherches ont démontré le lien entre oméga 3 et santé du cerveau, grâce à leur action protectrice sur les fonctions cognitives. Du coup, probable diminution des risques de développer la maladie d’Alzheimer (pas de certitudes scientifiques à ce propos pour le moment).

Enfin nous conclurons sur les bienfaits des oméga 3 sur le développement du cerveau et du système nerveux du fœtus ainsi que la prévention de la dépression post-partum.

Voilà pour ce tour d’horizon sur les bienfaits des oméga 3 sur notre santé, donc comme le préconisait déjà Hippocrate, père de la médecine « Que l’aliment soit ton premier médicament ».

image source: Handwerker

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *