Comment redonner confiance à votre enfant sujet à l’énurésie nocturne ?

Alèse imperméable en jersey
Alèse imperméable en jersey

L’Énurésie est un petit souci auquel les enfants sont souvent confrontés. Faire pipi la nuit n’est pas facile ni pour l’enfant ni pour les parents. Cette forme d’incontinence est involontaire. Une fois ou plusieurs fois par nuit, il faut réussir à surmonter cette étape.

Ne pas baisser les bras et essayer de faire en sorte que votre enfant ne perde pas confiance en lui. Cette période n’est pas évidente, mais surmontable avec le temps. Ne soyez pas défaitiste, votre enfant n’est pas le seul et des experts ont mis en place des solutions afin que votre petit fasse ses nuits sans problème et que vous retrouviez harmonie et sérénité.

Quelles sont alors les solutions possibles pour réussir à diminuer ce petit tracas ?

Parler avec votre enfant

Dès que le problème persiste, surtout essayez de parler avec lui. Il est important d’établir un dialogue. Il faut lui exposer le problème sans le faire culpabiliser. L’enfant ne doit pas se sentir coupable de quoi que ce soit. Il ne faut pas non plus qu’il se sente exclu de ses frères et soeurs qui eux n’ont peut-être pas eu ce petit problème. Pour cela la parole est primordiale, rien de mieux qu’une bonne communication.

Lui apprendre à bien faire pipi

Vérifiez avec votre enfant s’il boit bien la journée et s’il va aux toilettes régulièrement. Il est important de lui indiquer qu’il peut aller aux toilettes durant l’école, qu’il n’a pas à hésiter, et que se contenir n’est pas bon pour la vessie. Pour une petite fille par exemple, montrez-lui comment bien se positionner sur les toilettes. Pensez aussi à éviter de lui donner trop à boire de coca, et boissons gazeuses sucrées avant de dormir, ce n’est pas bon pour l’énurésie ni pour ses petites dents.

Stop aux médicaments

Il faut faire attention au recours rapide aux médicaments. Avant de passer par cette étape, essayez de lui redonner confiance en lui grâce à plusieurs méthodes. Parlez-en autour de vous, écoutez votre médecin.

Lui redonner confiance en lui

Pour lui redonner confiance en lui, d’une part il faut réussir à le convaincre que ce n’est honteux d’avoir ce petit problème. Il faut l’aider dans le cheminement de la réussite, ne pas hésiter à le soutenir. D’autre part des nouveaux moyens sont mis en place pour l’aider. Un conseil, évitez de lui mettre une couche, car il est possible qu’il culpabilise de faire comme les bébés. Mais pour cela, parlez-en avec votre médecin qui pourra surement vous conseiller.

Une invention efficace a été mise en place, les alarmes de lit. Le but consiste grâce à une sonde, d’émettre un bruit qui permet de réveiller l’enfant pour l’éviter d’uriner au lit. Très efficaces il en existe plusieurs sortes. À titre d’exemple, le site Sphere-Santé propose trois alarmes anti pipi.

La Malem Alarme pipi au lit sans fil est faite d’une petite sonde à mettre dans le pyjama du petit ou sa culotte. La sonde reliée à l’alarme, mais sans fil pour ne pas déranger les enfants va émettre un son dès la première goutte.

alarme sans fil

 

La Malem Alarme de lit Ultimate Bed-Mat n’est pas reliée à une sonde. Celle-ci est directement mise dans un matelas conçu pour l’occasion. Même topo, dès que votre petit fait pipi la nuit, l’alarme va se déclencher pour lui éviter de continuer.

malem alarme ultimate

La malem Alarme pipi au lit Ultimate 1 gold permet le même processus avec combinaisons de vibrations et sonneries.  Très pratique si plusieurs enfants dorment dans la même pièce, les vibrations réveilleront moins son entourage.

Alarme pipi au lit Ultimate 1 gold

Ces alarmes anti pipi au lit sont pratiques et permettent d’essayer une nouvelle méthode avant le stade prise de médicaments.

Garder son lit propre en toute circonstance

Pour éviter de tacher le lit de votre pitchoun et de devoir le jeter, une solution est d’acheter une protection pour matelas. Il est très important de les protéger, pour éviter des odeurs nauséabondes et pour garder une hygiène propre.

Il existe plusieurs sortes de protection, des draps house, des protèges matelas imperméables, des alèses jetables, en éponge, jersey…

Le site les 3 Suisses, propose des protèges matelas imperméables pour matelas d’enfants. On peut retrouver entre autres, une alèse imperméable en Jersey de différentes tailles. Très pratique à mettre sous forme de drap house sur le matelas, il passe à la machine à 60 degrés, pratique ! D’autres alèses sont disponibles, en molleton, éponge, pour lit bébé et pour matelas à langer…

Alèse imperméable en jersey

Alèse imperméable en jersey

Alèse en molleton pour bébé

Alèse en molleton pour bébé

Autre solution, les alèses jetables que l’on retrouve toujours sur le site Sphère-Santé. Par paquets de 20 à 60, il y a des marques et tailles différentes, pour enfants et pour adultes. Dès que l’alèse est sale, il suffit de la jeter et d’en reprendre une nouvelle. Plus de problèmes d’hygiène et très pratique si vous partez en vacances ou chez des amis, plus de soucis.

 

Alèse jetable Tena Bed Plus

Alèse jetable Tena Bed Plus

Lui faire suivre une thérapie

Afin de comprendre les angoisses et inquiétudes de votre enfant, savoir ce qui le tracasse et pourquoi ses nuits sont ainsi perturbées, vous pouvez avoir l’occasion de l’emmener voir un psychologue. Parler avec quelqu’un de son cas et de ses souffrances peut l’aider à y voir plus clair et peut lui permettre de lui enlever un poids.

Une méthode n’empêche pas une autre. Par exemple si votre enfant possède déjà une alarme pour ne pas faire pipi la nuit, si vous en parlez beaucoup à la maison, rien n’empêche d’aller voir en complément quelqu’un pour l’aider.

Des spécialistes pour enfants peuvent vous aider dans cette démarche. Sara Buguet Psychologue clinicienne spécialisée dans l’enfance et terreurs nocturnes de l’enfant peut-être une solution pour parler de ce petit tracas. Il existe d’autres praticiens à Paris et dans la France pour parler de ce problème. Renseignez-vous sur internet, et parlez-en autour de vous pour avoir de bonnes adresses.

La psychologie peut-être un bon moyen de comprendre les problèmes liés à l’énurésie, savoir d’où est parti le problème. Voir un psychologue ne veut absolument pas dire que l’on est fou. Il ne faut pas avoir honte, au contraire, essayer d’aller mieux veut dire que vous allez très bien.

Lui offrir des séances d’hypnose

Vous avez essayé plusieurs méthodes pour atténuer l’énurésie de votre enfant. Son état semble être psychologique. Alors essayer l’hypnose peut s’avérer être aussi une bonne solution.

L’hypnose n’est pas une science exacte, mais peut permettre à l’enfant de se débarrasser de son trouble psychologique. L’état d’hypnose est un état similaire au sommeil . L’hypnotiseur va permettre à votre enfant de parvenir à cet état afin de l’aider à travailler son inconscient.

Rassurez-vous, l’hypnose n’est pas du tout une méthode violente. Tout va se faire en douceur, et votre enfant ne risque rien. La base de l’hypnose est d’essayer de comprendre ce qui se cache dans son inconscient, essayer de le remettre en accord avec ses pensées inconscientes négatives, et faire de ses pensées, peurs, plus qu’un souvenir lointain.

Pour cela il faut trouver de bonnes adresses et faire cette pratique avec un professionnel avec qui votre enfant va bien s’entendre lors du premier rendez-vous. Il faut le mettre en confiance, et ainsi une bonne connexion entre le pratiquant et le patient est nécessaire. Un spécialiste de l’hypnose Medhi Bentahila s’occupe de stopper l’énurésie en France. D’après ses conditions, il faudra sûrement quelques séances afin d’arriver au bout du problème. Cela a un coût, mais pourquoi ne pas tenter l’expérience. Il n’est pas le seul à pratiquer cette technique. Pour cela, n’hésitez pas à en parler à votre entourage, vous renseigner, chercher sur internet et aller voir des forums.

 

1 Comment

  • Aurélie dit :

    Mon fils de 5 ans faisait encore pipi au lit à 5 ans. Sur les conseils d’une amie, j’ai utilisé une alarme stop pipi et le problème a été réglé en une semaine (il y a eu quelques petits accidents ponctuels ensuite, mais plus toutes les nuits).

    Pour l’hypnose, j’essaierai bien pour moi pour arrêter de fumer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *