TOP 5 des chansons de Michel Berger

Michel berger le top chanson
Source AFP

Michel Berger est un des artistes les plus doué de sa génération. Le 2 Août, nous célébrerons la date anniversaire de sa mort, çà fera 25 ans. Pour lui rendre hommage, TF1 diffusera le samedi 29 juillet une soirée hommage présentée par Nikos Aliagas avec notamment la présence de Christophe Willem et de Nolwenn Leroy. Afin de rendre nous aussi hommage à celui qui a composé des dizaines de tubes en solo ainsi qu’avec France Gall, Véronique Sanson et Françoise Hardy, nous avons décidé de vous proposer un classement des meilleurs chanson de Michel Berger.

5. La groupie du pianiste

Un titre efficace, qui raconte la vie d’une jeune fille qui ne vit que pour un star de la pop, La groupie du pianiste a été composée par le chanteur en 1980 pour l’album Beauséjour et a marqué le vrai début de son succès dans les années 80.

4. Les princes des villes

Chanson à la rythmique travaillée, Les princes des villes groove comme on dit et a été composée par Michel Berger pour l’album Voyou en 1983. Elle montre que Michel Berger gardait un oeil ou plutôt une oreille outre-Atlantique.

3. Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux

Un morceau mélancolique typique des années 80. Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux a été souvent reprise pour le meilleur et parfois pour le pire. Sorties en 1985 pour l’album Différences sorti en 1985. Cette version live montre encore du groove sur sa partie finale avec une basse très appuyée.

2. Si maman, si

Si maman, si a été écrite et composée par Michel Berger pour France Gall pour l’album Dancing-Disco paru en 1977. La chanson évoque la désillusion d’une vie d’adulte face aux rêves de l’enfance. Une vie de routine triste où tous ses amis sont partis. Si les paroles sont belles avec notamment la voix fragile de France Gall, la partition de piano reste très belle.

1. Le paradis blanc

Une des dernières chansons produite par Michel Berger en 1990 pour l’album Ça ne tient pas de debout (son dernier en solo), Le paradis blanc est une chanson quasi-prémonitoire pour l’artiste décédé le 2 Août 1992. Pour certains, cette chanson contiendrait un sens caché notamment en ce qui concerne le fait de revenir à un état pur et originel. Pour ma part, c’est une belle chanson pure et aérienne qui nous fait planer au sens propre.

 

Source de l’image à la une : AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *