MDNA – Madonna, la critique de l’album

Il fut un temps où Madonna était considérée comme une Pop Star. Il fut un temps où elle était reconnue pour être une référence sur scène et en studio. Une référence de quoi ? Du jeter de petite culotte ? Arrivant à un âge certain, le temps du culte de l’apparence est maintenant terminé pour elle. Elle se doit dorénavant de montrer des qualités « artistiques », car elle se doit aujourd’hui se résigner à une concurrence plus rude avec Lady Gaga, Beyonce et Rihanna notamment. Son dernier album MDNA sorti en 2012, est-il à la hauteur d’une réputation déjà bien en berne ?

MDNA, David Guetta est dans la place !

Il fut un temps où Madonna savait s’entourer de producteurs corrects, elle savait quel morceau il fallait sampler pour vendre 2-3 scuds de plus, et attirer les jeunes. Après 4 ans d’absence, elle a décidé de prendre un quart d’heure pour poser sa voix sur quelques morceaux que lui ont préparés ses sbires.

L’album commence par Girl Gone Wild, et un beat semblant tout droit sorti du dernier David Guetta qui semble largement s’inspirer de son déjà pas brillant « Erotica », sorti bien des années auparavant. « Hey les filles on est là pour danser ! Pas de prise de tête ! ». Bah oui, on est quand même pas là pour faire de la musique, tout de même. Il en résulte une pop à la sauce clubbing mal produite mixée avec les mêmes bruits en boucle, pièce de monnaie et bruit de formule 1 en tête. Le sentiment que j’ai en écoutant ce truc, c’est que Madonna cherche à copier les gens qui la copient. Madonna copiant Lady Gaga copiant Madonna. Un véritable hymne à la bouse !

On enchaîne ensuite avec « Give Me All Your Luvin » le premier single qui est de l’avis général une vraie daube, et représente au passage  à peu près le pire de ces 20 dernières années en musique. Les morceaux se succédant tous plus communs, tous plus mainstreams, tous plus « boom boom montez le son les filles ! »

On est ici face au dernier David Guetta, d’ailleurs il me semble que…

madonna david guetta

Toute la fine équipe, Madonna, David Guetta et Justice.

MDNA, Martin Seolveig à la rescousse

Madonna savait bien s’entourer, et ce coups là elle a travaillé avec Martin Solbeig sur « I don’t give a » qui est la seule écoutable à mon sens. L’ancienne star de la pop s’essaie même à quelques passages de rap, « wesh grosse t’es dans la place !? »

Après quelques Boom Boom de plus sur « I’m a Sinner » et « Love Spent », on retrouve la chanteuse sur « Masterpiece » et « Falling Free » où elle nous montre tout l’étendue de la puissance de l’autotune. J’ai rarement entendu une voix aussi trafiquée. Ah si la dernière fois, c’était sur « Harder Better Faster Stronger » des dafts punks sauf que là, l’effet était recherché. Madonna sait-elle encore chanter juste ? Je me pose la question surtout après le live au superbowl ou elle était carrément nulle et 100% playback. C’est fade sans aucun intérêt, faussement émotionnel. Artificiel, mainstream, des faux violons, trois notes de piano … « I’m falling free » dit-elle, oui c’est clair tu es tombée bien bas Madonna.

MDNA de Madonna c’est bien ?

Un album aussitôt écouté, aussitôt oublié. Une bouillie grossière de sons et de beats qu’un David Guetta ne renierait pas. Madame a cherché à remplir son compte en banque auprès des petites jeunes qui ne savent même pas qui elle est. Gageons que certaines pistes marcheront quelques semaines dans les clubs de paname. Pour l’oreille d’amateur de pop music c’est loupé, vous risqueriez d’user vos enceintes et de détériorer vos oreilles avec ce dessert passé de date tout droit sorti d’un discount de bas étage. Un hommage à la médiocrité de Born this Way de Lady Gaga. La boucle est bouclée.

MDNA Madonna

1/10

Si t’es pas d’accord avec la critique, lâche un commentaire en bas.

En attendant, vous pouvez écouter Girl Gone Wild ici :

Et voir le clip de Give all your luvin ici :

2 Comments

  • Karim dit :

    Après la lecture de cette critique(?) je me demande si ton écoute ne s’est juste limitée aux 2 singles ! Faliing Free et masterpiece sont des titres ou la voix à été tout simplement nue! I don’t give a n’est pas un titre d’orbit et enfin love spent et I’m à sinner sont tout sauf du boum boum!!! C’est plutôt pop rock!!!! C’est honteux de se prendre pour un critique et ne pas réellement avoir entendu l’album!

  • fred dit :

    J’ai écouté l’album et je dois dire que mon avis est partagé. Je l’ai même écouté deux fois pour être sûr. Il n’y a bien que télérama qui a donné une critique potable du disque.
    Après c’est mon avis, il est largement partagé certes mais ce n’est pas la vérité. Si tu trouves ton compte dans cette bouillie sonore, alors c’est génial.
    Je préfère écouter un bon Alicia Keys que cette tambouille post David Guetta.

Répondre à fred Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *