Le coeur d’une autre de Rosnay Tatiana

Ce roman, Le coeur d’une autre,  publié en mai 2009 fut écrit par Rosnay Tatiana à l’époque du franc mais il n’a pas vieilli avec le temps. Cette histoire fictive d’une donneuse d’organe et d’un receveur vivant d’une toute autre façon après sa transplantation nous émue et nous émerveille. Le paradoxe de ce livre romantique de Rosnay le_coeur_d_une_autre_rosnay_tatianaest l’évolution du corps humain et de notre vision de voir les choses autrement lorsque l’on peut revivre une seconde fois. Cependant, est-il possible de ressentir les émotions de notre donneur cardiaque?

D’après les médecins, il apparait clairement que l’on ne peut éprouver de telles sensations mais ce roman nous berce tout au long par une histoire se déroulant à Paris, à Florence en Italie et en Suisse. A travers Bruce, le personnage principal, l’auteur nous fait vibrer à travers des peintures de célèbres peintres de la Renaissance italienne comme  Paolo Ucello. Voici l’oeuvre Niccolò da Tolentino at the Battle of San Romano dont le roman met en avant les perspectives des chef-d’oeuvres du peintre appartenant au Quattrocento.

Paolo Ucello

De plus, un parallèle entre l’un des personnages s’occupant de la restauration de tableaux du livre et Lorenzo Ghiberti chez qui Paolo fut apprenti ou le génie italien Gian Lorenzo Bernini peut être fait dont certaines de ses oeuvres sont exposées à la Villa Borghèse à Rome. L’amour, la famille, la volonté de pouvoir accomplir son destin après une greffe de coeur et le changement de personnalité sont le mélimélo de ce livre à succès de Rosnay qui n’en est pas à son premier best-seller avec ses livres Elle s’appelait Sarah ou Boomerang. A lire aussi son dernier roman, Le voisin, paru en 2011.

Paolo Uccello : Portrait of a Lady
Paolo Uccello Portrait of a Lady

 

Portrait Paolo Ucello

Voici des principales oeuvres de Paolo Ucello en vidéo commentées comme dans un véritable musée avec l’explication de la perspective ou encore de l’Histoire de Noé.

2 Comments

  • Berbigier dit :

    L’auteur de ce commentaire sur le livre de Tatiana de Rosay, que je viens de lire a mal lu. Ce n’est pas de ce portrait dont elle parle, car elle dit bien à plusieurs reprises que la robe est bleue et rouge. C’est l’autre portrait dont elle parle, que l’on voit dans « images » sur la recherche Google sur Paolo Ucello.

  • Elo dit :

    Merci pour cette observation, je viens de mettre le second portrait de Paolo Ucello.

Répondre à Berbigier Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *