Lady Gaga – Born this way, la critique qui fait mal

critique born this way lady gaga

critique born this way lady gaga

Autant vous le dire tout de suite, je vais couper dans le dur.

Comment dire … Nouvel album de la mother monster, très attendu par ses fans, Ecouter Born This Way en déroutera plus d’un.

Tout d’abord, j’ai envie de dire tout çà pour çà ? De la pop électro Allemande pour ado prépubère j’aurais envie de dire. Inutile de stipuler que je suis plutôt déçu de cet « album » qui est loin d’afficher l’originalité musicale attendue. Car Si Lady Gaga est une artiste qui semble sortir des sentiers battus apparemment, elle livre ici sa définitive limite de pop star de bas étage. Beats foireux, bouillies immondes, pseudo paroles sulfureuses, on est loin de l’oeuvre underground qu’elle croit faire écouter à ses fans illuminés et parfois aveugles.

lady gaga compte à rebour

On est ici dans un délire commercial mainstream qui va générer un paquet de $ et qui sera nominé au NRJ bouse award en compagnie de Justin Bieber et Yannick Noah. Si toute cette avalanche de robes en viandes, d’oeufs, d’histoires post-bibliques pseudo-scandaleuses aboutissent à ce genre de CD. Je crois qu’on peut s’en passer. L’originalité et le talent ne se décrètent pas, être un artiste cela dépasse le simple fait de s’afficher différente. Ici tout sonne comme une mauvaise imitation des albums de Madonna.

lady gaga madonna

Evidemment les littles monsters vont adorer, évidemment ils hurleront devant la moindre critique sur cet album complètement raté et insipide. Il est en fait à l’image de la peformance playback sur Judas au grand journal à Cannes. Elle pourrait sortir 75 minutes de silence que certains crieraient au génie. On vient de me souffler à l’oreille que cela aurait pas été plus mal.

Mais où est passée la Lady Gaga des showcases unplugged ? Dans le marasme des dollars et du show business ? Allez on lui laisse encore une chance de se rattraper car The Fame Monster n’était pas si mal.

Note : 3/10

+

On se met à apprécier la vraie musique encore plus après

Tout, la prod, la musique, les paroles, la copie de Madonna …

12 Comments

  • Gui dit :

    Bonjour,

    Je vais être directe également mais quand on voit vos critiques et vos propos, c’est très dur de vous prendre au sérieux si bien que je trouve votre commentaire tacite et inutile.

    Vous n’aimez pas son nouvel album, dans ce cas ne dîtes rien, vous y gagnerez tout autant, après tout vous lui faites de la pub.

    J’oubliais… il (l’album) est n°1 : certes certains titres ne plaisent pas, mais d’autres sont revolutionnaires : Edge of glory N°3 sur le bilboard en 1 semaine (pas de clip et aucune pub de ce titre). Hair semble également une reussite. On est similaire à The Fame.
    Pour arriver à voir qu’un album est n°1 en moins d’une semaine, ce n’est pas pour rien !

  • Gui dit :

    Hillarant la blague sur « bouse awards » ! Non mais on atteint un bon niveau de comédie…

  • Mauricette dit :

    c’est vrai que cet album est bien à chier.

  • Céline . L dit :

    Euh… Et donc la critique de l’album elle est où ?
    (Je parle d’une critique précise et construite sur un album ayant été écouté bien sûr)
    La aussi j’ai envie de dire, tout ça pour ça ?

  • Moi-même dit :

    Un album ou un titre classé numéro un n’est pas un gage de qualité, et pour cause, c’est tristement le contraire. Les masses courbent l’échine depuis tant de temps devant le moindre produit préfabriqué que l’industrie daigne offrir tel un cadeau empoisonné à ses fidèles moutons assistés. Alors oubliez définitivement ce faux argument du « numéro un », la majorité est bien loin de savoir de quoi elle parle, et ce ne sont surement pas les médias, quels qu’ils soient, qui tenteront de remonter le niveau. Alors certes, les « fans » et autres sympathisants de cette chose impersonnelle que vous appelez lady machin tentent de se défendre tant bien que mal, mais au fond d’eux-mêmes, ils savent, sans se l’avouer, qu’ils aiment le Vide, avec un grand V, et qu’ils aiment ce Vide parce-qu’ils sont incapable d’apprécier une oeuvre musicale pour ce qu’elle est : de l’Art. Au final, ces pauvres gens, ces zombies, vont là où on les pousse, et ils là ferment. Le pire, c’est qu’ils mentiront au point de croire à leur mensonge quand ils affirmeront que lady trucmuche est une artiste, unique, sincère, talentueuse et naturelle ! Mais aussi, certains le penseront vraiment, tout simplement du fait qu’ils se reconnaissent entièrement en elle : cette superficialité, cette inconsistance, ce regard de boeuf, ce côté éphémère face au temps qui passe et j’en passe; tout ceci ne démontre qu’une seule chose : on ne suit une personne célèbre avant tout parce-qu’elle nous ressemble. Dans ce cas, je fais l’impasse sur les tenues soit-disant extravagantes de cette poussière sous le tapis qu’est lady machin chouette, bien que certaines (certains ?!!!) soient capables de se parer des mêmes vêtements sans styles que le pantin lady bidule. Mais encore, il y a dans la panoplie du « fan-qui-a-besoin-d’un-modèle-pour-exister-même-si-ce-modèle-est-une-merde » la réaction typique et usée jusqu’à la corde du « ben d’façon t’es jaloux(se) parce-qu’elle a trop un style à elle-même qui lui est propre et qui lui appartient !!! »… mais non, il va falloir penser (penser ? Oui je sais, dur labeur pour ces pauvres gens) à cesser de constamment s’inventer une réalité pour la superposer à celle qui fait mal, la vraie, car ça ne changera en rien les faits : lady zboingzboing n’est rien.

  • Houlà dit :

    Ca sert à rien de rédiger une critique quand on éprouve une telle haine envers une artiste que ça vous empeche d’avoir une oreille objective…

  • Little Monster dit :

    Cet album c’est du Gaga, alors que cette « critique » est juste du clash de Mother Monster, je n’est même pas réussis à la lire.
    Moi je trouve qu’il est bien et varié et je comprend qu’il ne plaise pas à tous, donc ce n’est pas du pur commercial! De plus avec le personnage de Gaga, personne n’est objectif, on l’aime ou on la déteste, donc c’est une Vraie artiste (auteur, compositeur, interprette, performeuse, engagée et fashion (trash?)+ la voix)
    C’est la seule artiste « commerciale » que j’écoute, donc sa musique et donc de qualité.
    Écoutez bien cette album pour vous faire une vraie opinion, moi j’ai un faible pour Bloody Mary

  • hahaha dit :

    « Little Monster » je l’ai lu une seule fois moi, et j’ai tout compris de a à z, ce qui prouve bien qu’on a pas le même niveau intellectuel. Mais voilà, connaissant l’artiste, je sais qu’elle n’écrit pas, elle ne compose même pas, se sert d’un logiciel pour modifier sa voix, a tel point qu’elle a fait croire au monde entier que sa voix est authentique. Si on regarde des vidéos de compilation de chutes, on s’aperçoit même que parfois c’est du playback (elle fait une chute sans que la chanson s’arrête). Performeuse, petite parenthèse ce mot n’existe pas en langue française, alors « performeuse » au point où j’ai du partir du concert tellement c’était une catastrophe. Le pire c’est que la plupart d’entre vous, croyez vraiment qu’elle s’appelle Stephanie Joanne Angelina Germanotta. Dans ce cas là je dis bravo de lui donné un nom breton, polynésien et corso-italien, ils ont du cran et montrent incontestablement qu’ils vous prennent pour des débiles. The Fame, The Fame Monster, et même Judas, The edge of glory, les seuls chansons crédibles de born this way, sont le fruit d’une « inception », d’une extraction si vous préférez, pas exactement comme dans le film, mais presque, je vous invite à étudié le phénomène de la psyché quantique, les moins con comprendront. Bref, vous êtes à mille lieux de la réalité, ça me rappel Nicolas Hulot qui présentait Ushuaia nature, sponsorisé par Rhône-Poulainc, l’entreprise qui polluait le plus au monde a cette époque et le même sous-homme a visé les présidentiels la dernière fois. Autre exemple, Georges Bush annonçait un Américain sur trois a des troubles mentaux alors que lui et sa famille possèdent des entreprises comme Lilly et Merck.

    Les masses ne voient que ce qu’elles ont envie de voir, la vérité c’est tout autre chose.

    @ »moi-même » je te tire mon chapeaux, j’ai trouvé ta critique très en phase avec la réalité.

    @ux autres retourné vous couchez les ados pré-pubères! C’est pas bien de faire joujou avec l’ordinateur!

  • Milo dit :

    @Houlà : on peut à la fois être fan de Lady Gaga et reconnaître en toute objectivité que ce nouvel album est vachement, vachement décevant. Moi c’est mon cas.

    Pour le coup, j’aurais effectivement préféré 75 minutes de silence, sachant ce qu’elle a pourtant été capable de sortir dans l’album précédent.

  • chute dit :

    oui chute, c’est juste de la …, les gens commencent enfin a s’en rendre compte… il était temps, vous voulez du Madonna ? et bien pour ça il y a déjà Madonna 😀 Gaga a fait quoi au juste dans sa carrière ? avant les ados et les gays aimaient Dorothée… on est dans la même ligné… donc à tout ça « no comment »

  • Maximilien dit :

    Je trouve vos critique épineuse et vraiment tirée par les cheveux. On voit bien que ce n’est pas de l’album en lui même que vous voulez parlé, mais simplement une critique envers Lady Gaga, c’est vraiment pathétique …

    Et bien je vais donné mon avis alors, parce que vos critiques, bien que pour certaines futiles, d’autres sont personnels et on peut sentir qu’ils ont un avis objectif sur cette production.

    Je le trouve vraiment trés « appétissant », j’aime beaucoup même. Il est vrai que je ne suis pas un grand partisan de la cause Gaga, mais cet album me fait un certain effet.
    Je le trouve vraiment novateur, innovant même, bien mieux que toutes les productions actuelles, toutes pareilles qui me donne vraiment envi de me pendre ( l’eternel David Guetta qui ne comprend pas que toujours sortir la même chose et bien, c’est un peu lassant …).

    C’est vrai que la Miss Gaga s’inspire de Madonna, c’est NORMAL, hé ho! c’est bon, c’est pas non plus du plagiat, je suis désolé, « Born This Way » est vraiment un album Gaga et non Madonna.

    La critique initiale est vraiment loin d’en être une, pour tout dire, je ne l’ai même pas lu en entière tellement elle me paraissait abjecte. Je suis sur que la personne qui l’a écrite doit être ancré dans un code précis ou l’innovation ne fait partie de ses principes.

    Personnellement, j’apprécie beaucoup la musique « Bloody Mary » où le son est vraiment entrainant, beaucoup de jeux de mots, un clip soigné qui plus est, bref, une musique que j’écoute avec grand plaisir.
    « Electric Chapel » nous rappelle ses grands moments de solo de guitare, extraordinaire simplement.
    D’autres bien sur, qui reste des musiques pour les « baby monster » comme vous les appellez, comme  » Judas » ou même « Born this way » restent des musiques « principales », qui sont vraiment dans l’album pour marquer une signature de Gaga.

    Oui, elle choque.
    Oui, elle énerve.
    Oui, j’aime son album « Born this Way ».

  • Clément dit :

    Cette « critique » a été écrite par L’Homme qui parle au Monde…au milieu du Sahara. Je pense qu’on ne peut appeler ça une critique. C’est un ramassis de qualificatifs et de termes anglophones qui laissent l’illusion d’avoir un expert en musique qui crie au scandale. Fred brasse de l’air en tapant sur son clavier. C’est génial!

Répondre à Milo Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *