La position de survie latérale ou PLS

Adapter les bons gestes et connaître la position latérale de survie, appelée aussi PLS, peuvent sauver des vies. La tuerie en France, près du lac d’Annecy, a permis de sauver la petite fille de 7 ans par ce cycliste anglais.

L’objectif de la PLS est de protéger les voies respiratoires. Ainsi, lorsque la victime est allongée, la bouche doit être tournée vers le sol pour éviter que tout liquide s’infiltre dans les poumons comme par exemple le vomissement ou saignement.Position-de-survie

Il existe de nombreuses positions afin de secourir une victime avant que les soins soient effectués par un spécialiste médial. Ainsi, il est recommandé à toute personne d’apprendre les soins de premier secours en passant le PSC1, soit la formation de prévention et de secours civiques niveau 1, autrefois appelé AFPS.

Les premiers gestes sont cruciaux, ainsi, cette formation de 50 à 60 euros environ permet d’apprendre :

  • comment protéger la victime.
  • comment donner l’alerte.
  • comment décrire les symptômes de la victime aux secouristes.
  • et de nombreux autres détails et tests réalisés sur un mannequin.

1 Comment

  • Nathan dit :

    Petite observation, à partir de l’étape 2 le basculement de la victime se fait dans l’autre sens, afin de faire levier avec son genou et de ne pas traumatiser le dos. Donc dans le cas où l’on relève la jambe gauche d’une victime le basculement se fait sur le flanc droit de celle-ci (et non gauche comme sur l’illustration)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *